Date/heure
Date(s) - 08/08/2020
19h30 - 23h00

Lieu : Ancien centre de loisirs du CE des cheminots

Catégories : Musique


19h30 – Siem folk nomade : La nu-folk berbère aux pulsions nomades

21h – Mekanik kantatik : Le piano déglingo de l’électro-latino

Respect des règles de distanciation

130 places sur inscription sur le site et 70 places en accès libre

Siem folk nomade : La nu-folk berbère aux pulsions nomades
Douce et onirique, la folk nomade de Siêm remonte le fil sensible d’un exil intime, un cheminement qui emprunte des paysages lunaires, des étendues jalonnées de dunes et des mers que l’on traverse sous un croissant de lune. Nu-soul, deep indie folk ou musiques du monde, ces chansons berbères d’un nouveau temps regorgent d’une poésie mélancolique et de mélodies posées telles des caresses sur un entrelacs de cordes ou de rythmes digitaux. Siêm joue les équilibristes entre évocations des racines algériennes et des âmes amoureuses.

Mekanik kantatik : Le piano déglingo de l’électro-latino
Avec le trublion Nicolas Cante, le piano se montre sous toutes ses formes et se pare de tous les prismes. Entre l’ivoire et le noir des touches, c’est 50 nuances de couleurs qui apparaissent, d’idées en projets, de compagnons de routes en expérimentations qui déroutent. « En la selva numerica » il accompagne la chanteuse colombienne Violeta Ocampo, dans une forêt de dance-floors où cohabitent une luxuriante électro sexy-latino et quelques plans de cumbias exotiques. Un cocktail suave et hypnotique…

Réservations

Les réservations sont closes pour cet évènement.